lundi 13 décembre 2010

Chercher les zones de résonnance, là audessus du nez...

15 commentaires:

Anonyme a dit…

" Que dis je c'est un pic, un cap, une cathédrale... mais non une brouette!

le bourdon masqué a dit…

Pour la caisse elle en est équipée.

versus a dit…

Pour quels transports cet engin rustique est-il l' objet ? Le nôtre, le vôtre ou celui des " choses lourdes " de la vie ?

l'abeille blonde a dit…

@versus : des transports amoureux bien sûr!

versus a dit…

Ah, ah, petite abeille vous connaissez donc l' expression " faire brouette " ?
Je vole voir votre site en faux bourdon.

Anonyme a dit…

"faire brouette" rien avoir avec "faire catleya" bien sûr, ah! cette chère Odette!

laurence a dit…

brouette ce nom là me va comme un gant médicalement comme le bon bouillon de nos grands parents kamasutralement ce n'est pas défendable encyclopédiquement c'est vraiment un objet de grand luxe ...quant à l'odelette ou l'ondelette c'est déjà loin...

l'abeille blonde a dit…

Si loin, si Porche (comme on dit chez les rupins!)

Anonyme a dit…

On ne fait pas d'Ondelette sans casser des...

versus a dit…

Oh, oh Madame l' abeille butine, lutine, mutine et volutine et ma Porsche strophe!

l'abeille blonde a dit…

A propos de choses lourdes, Versus : Je voulais parler de la Porche épique entourée de plantigrades ( d'ours ceint!)

Attention aux piquants!

laurence a dit…

epitalame drolement reqinquée avec ces amers flottants

l'abeille blonde a dit…

chère hôtesse vous vouliez dire "épithalame" Il y aurait mariage en vue?

ou est ce un effet de "la mère flottante"

laurence a dit…

ah quand le gout na fier a bras racourci se mêle de poser des ir pothèses ... a qui voulez vous donc passer la bague au doigt fierabras?

lilasvb a dit…

belle brouette