samedi 21 août 2010

Yves Montand , L'étrangère, Aragon

4 commentaires:

le bourdon masqué a dit…

Cousu main. A diffuser un peu plus en ce moment sous les lambris dorés.
Bzzz...

Manée a dit…

Pour moi, Yves Montand, c'est ma mère !
Ma mère l'a connu très jeune à Marseille, il s'appelait encore Ivo Livi.
Il venait livrer des caisses de bouteilles chez elle.
Quand le travail était fini, il faisait des claquettes.
Il était déjà remarquable, paraît-il...
Comme quoi le monde est petit !

Bon dimanche à vous !

Manée

Appels d'air a dit…

Je ne le trouvais pas toujours crédible dans ses engagements politiques, sur scène j' trouvais qu'il l' a toujours été et en regardant votre video, je trouve qu'il l'est encore.

Elisabethbaysset a dit…

Une présence terriblement magique ,
un régal.