mercredi 18 août 2010

Chronos

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Il dévorait ses enfants, à signifier que tout ce qui naît du temps est déstinée à mourir en lui et par lui...

solveig a dit…

J'hésitais : Chronos ou Cronos ?
peu importe, il ne semble pas être pressé par le temps ce jeune homme, ni désireux de croquer sa progéniture ....

le bourdon masqué a dit…

Pas presser mais souriant.Son point de départ est le muret,il ne marche pas. Il décompose un mouvement peut-être?
Bzzz...

dominique a dit…

coucou laurence,
Jolie photo en noir et blanc, un homme de ta connaissance...?
Merci pour ton commentaire, et merci pour les encouragements, mais je vais mieux, j'ai pris le rythme, mais le ménage n'est pas de tout repos...surtout en ce moment...vivement vendredi..
Je te fais de gros bisous
Dominique

le bourdon masqué a dit…

Belle phrase. Si,Si... Bien lovée dans l'ombre.
Bzzz...

Appels d'air a dit…

Vous prouvez là, une fois encore, combien vous êtes excellente photographe,
Deale Esq.

laurence a dit…

c'est pour vous