samedi 16 juillet 2011

Lille Blue

13 commentaires:

Appels d'air a dit…

Vous ne vous êtes pas battues à la fourchette?
Baltha

helenablue a dit…

Non, pas pris de coup de fourchette, Baltha, mais un coup de soleil!
Blue

Anonyme a dit…

Quelle bouche en gros plan !

versus a dit…

Vrai qu' en gros plan on peut considérer l' extrême qualité de la prise de vue !

le bourdon masqué a dit…

un petit coté maquillage dont les enfants sont porteurs lors(K) de diverses réunions festives.
Ombres en couleurs au programme ?

Anonyme a dit…

L'invisible dolor...
D'une caresse d'ombres vegetales on oscille entre
Le maquillage sur l'enfant et les bleus de l'ame,
Tu en fais un portrait d'une justesse
... Magicienne Laurence... et bien plus que cela
Donner corps aux maux de cette facon est je trouve,
unique et frappe l'esprit ... Au cas ou tu en douterais.
Tres emouvant pour ma part.

Laure

Arthémisia a dit…

5 articles usant d'une diagonale du bas gauche au haut droit.
Désir d'élévation? (psychanalyse de comptoir!)
bon, c'est les vacances....!
Arthi

Laure K. a dit…

bien vu Arthémisia... je reconnais aussi ce déséquilibre permanent dasn les images de Laurence. De là a en faire une psy de comptoir, je ne sais pas. il faudrait que l'intéressée nous en dise un peu plus ou se laisse deviner ou encore laisse parler les autres. Mais c'est intéressant de le souligner.

le bourdon masqué a dit…

Hummmmm!

laurence a dit…

L'équilibre, la verticalité, c'est mon métier.(Je vois des enfants atteints de "syndrome de déficience posturale" et qui de ce fait sont dyslexiques...toute la journée)...peut être j'explore ainsi un regard différent sur l'espace...Que "voit on" quand le corps est asymétrique quand l'appareil vestibulaire nous joue des tours quand la convergence et les mouvements conjugués de l'oeil donnent des informations fausses sur l'espace qui nous entoure...quand le corps ne sait plus exactement comment il occupe cet espace...vertiges fatigue douleurs et problèmes cognitifs... mais aussi vision d'un autre monde ignoré et poêtique...

helenablue a dit…

Je repense à notre discussion d'hier où tu me parlais avec tant de passion de la posturologie et de son importance. Nous sommes fondamentalement des êtres verticaux, c'est tellement évident que jamais on y pense.
Je trouve cela plus qu'intéressant que tu en parles davantage et qui tu nous éveilles là-dessus, toit qui justement y travaille au quotidien. J'ai découvert une manière d'appréhender mon corps en t'écoutant que je n'avais encore jamais jusqu'alors perçu et que je compte bien approfondir davantage, avec ton aide bien sûr, si tu veux bien!
J'y ai beaucoup repensé après ton départ...

le bourdon masqué a dit…

"mais aussi vision d'un autre monde ignoré et poétique... "
J'adhère.

L'équilibre en mécanique c'est l'immobilisme d'un système...
Faisons nous en partie ?
L'utilisation d'une simple masse de 5kgs et l'amplitude des mouvements que celle-ci implique,est-ce un déséquilibre permanent ou une succession d'équilibres séquencés?

laurence a dit…

On parle du" mode de controle" de la posture. Le cerveau anticipe le poids qui va modifier la gestuelle. On dit que c'est un mode de fonctionnement "proactif" quand le garçon de café reçoit sur son plateau des verres en plus, le plateau ne bouge pas... La force musculaire s'adapte prècisément...grace à des informations sensorielles...et tout un travail des programmes corticaux...