samedi 16 octobre 2010

Tous ensemble...tous ensemble...

14 commentaires:

l'abeille blonde a dit…

C'est comme nous les abeilles, toutes ensemble....mais si seules!

Allez c'est juste pour dire a défaut d'en rire!

le bourdon masqué a dit…

Ces mains ont-elles une âme ?

laurence a dit…

oui, mais pour l'instant cette âme doit prendre un peu de plomb...et elle ne dois pas en prendre n'importe comment ...
sinon elle risque bien de se transformer en une "Ame morte"...

le bourdon masqué a dit…

Joliment dit.

le bourdon masqué a dit…

La transmutation des âmes est un de vos objectifs. Et il est vrai que ce plomb est nécessaire au verre pour devenir ce limpide cristal. Pas celui dont on fait la nuit.

l'abeille blonde a dit…

Traduction pour le "Neuf Trois" : "y sont un peu GOGOL non!"

Comme dit une de mes copine, abeille de son métier, elle a du plomb dans l'aile ça l'empêche de voler!

eh oui c'est dimanche, le jour des roses blanches!

l'abeille blonde a dit…

Je voulais dire une de mes "copines"
excusez la "Fote"

Appels d'air a dit…

Oui mais vous avez une façon unique de descendre dans la rue et de l'observer,
Robinson Crusoe

le bourdon masqué a dit…

Bonjour l'abeille blonde vagabonde. Bientôt un blog, peut-être ?

l'abeille blonde a dit…

Ah! le bourdon vous êtes démasqué! vous avez des actions dans l'entreprise "blog toujours tu m'intéresses"

Bien! votre sollicitude me va droit au coeur! mais il faut que vous explique : en deux mots

comme toutes les abeilles, je butine. quand j'ai fini de fabriquer le miel quotidien je continue de voler de fleur en fleur.

Ce blog est accueillant, sans doute par l'esprit qui y flotte. Notre hôtesse nous permet, notamment par ces photos de dialoguer.

Je ne suis qu'une ouvrière, classe en extinction! alors je reste à ma place! Si non, je finirais par me prendre au sérieux. Vous n'y pensez pas quand même!

bziz, comme dirait l'autre

le bourdon masqué a dit…

"L'autre" ça recadre.

l'abeille blonde a dit…

Un oubli du dimanche matin,

Un mot quand même pour rendre un hommage à notre Reine blogueuse, la tenancière de ces lieux, notre hôtesse.

Je trouve ici le réconfort, le talent et quelquefois l'humour nécessaire pour pimenter la vie. mais aussi la compagnie.

Alors pourquoi créer ce qui existe déjà!

je pense avoir répondu! Cher Bourdon

le bourdon masqué a dit…

;-)

Georg Friedrich a dit…

Magnifique! On dirait l'étude de mains de Largillierre, à une différence près, c'est que ces mains sont très articulées.