mercredi 11 mars 2009

Welcome

Les frontières
Je hais les frontières
Celles qui me séparent des gens que j’aime
Celles qui nécessitent des passeurs
Et la peur
Celles qui cachent une vie
Encore plus lourde encore plus seule

Je n’ose pas demander
Comment il est passé
De quel bras coupé
Il a payé
Lui l’enfant caché sur le bord des routes
Lui l’enfant affamé sur le bord des routes
Lui l’enfant rejeté

3 commentaires:

francine a dit…

je hais les frontières aussi

je revendi d'être eclectique!

belle journée

laurence a dit…

Merci Francine

lavieenrouge a dit…

En même temps les frontières favorisent les rêves.