mardi 22 novembre 2011

Porteuse d'eau

4 commentaires:

Laure K. a dit…

Très émouvant...

le bourdon masqué a dit…

incompréhensible, rester dans son sillage.

solveig a dit…

Salut Danielle !
Merci pour tout.

Anonyme a dit…

le bourdon aurait pu écrire à ce propos : "le kurde an", mais cela aurait été peut être un peu inconvenant!