jeudi 24 mars 2011

Who's afraid of Virginia Woolf Taylor Burton

4 commentaires:

Appels d'air a dit…

Bonjour la névrose.
Baltha

Anonyme a dit…

j' ajoute :( avec confusion )
Non jour, la baie rose !

Anonyme a dit…

quand on aime passionnément on ne compte pas!

le bourdon masqué a dit…

L'absence ni le temps ne sont rien quand on aime.
A. de Musset.