dimanche 6 mars 2011

Prokofief Roméo et Juliette Mac Millan Rojo Acosta

2 commentaires:

Appels d'air a dit…

Je dois vous dire ... plutôt je ne peux m'en empêcher ... Je vois trop d'ordre dans tout ça. Voyez historiquement où cela mena les Roméo et Juliette. En règle générale je soupçonne le progrès d'introduire plus d'ordre que l'ordre d'introduire du progrès. Voyez comme les grands mots se contredisent, ils m'effraient chacun à leur manière, comme les gigantesques mises en scène. Combien de talents individuels et humbles passés à la trappe derrière ces monstres dévorants.
Baltha

laurence a dit…

Le talent de Mac Millan c'est justement de vous montrer et de vous faire penser à tout cela C'était un grand chorégraphe vous savez sans doute celui que je préfère retransmettre dans la chorégrphie la vibration d'un monde...