samedi 20 décembre 2008

Buster Keaton

5 commentaires:

choule[bnkr] a dit…

vache! Ils étaient déjà super forts en cascades et effets spéciaux. Ca donne envie de revoir ses films. On se surprend à s'émerveiller devant ses prouesses. Faut dire que je suis un client facile ; les effets spéciaux numériques m'emmerdent tellement.

isdid a dit…

"scruter le visage marmoréen de Buster Keaton, respecter les rêves d'enfance qui recèle, c'est comprendre que cette star comique, dont la période de succès fut si brève, était une prodigieuse étoile filante."
Olivier Mongin

et juste un remerciement,
pour ces images,
de la part de mon grand-père qui était un admirateur de "l'homme qui ne rit jamais".

laurence a dit…

Quelle prodigieuses traces il aura laissées de Bill Viola à Matrix et sans doute beaucoup d'autres ...

Michel Cornillon a dit…

Ça fait du bien de revoir Buster de temps à autre. Et là, c'est une véritable cascade !
Ce trop court court métrage m'a redonné envie du Mécano de la Générale.
Merci pour ce moment de plaisir.

mata a dit…

en venant de chez choule , je me suis arretée ici un moment, un vrai régal ce Buster! joyeuses fetes de noel!!