vendredi 15 juin 2012

Laure Kalangel et Eric Mac Comber

6 commentaires:

Laure K. a dit…

merci Laurence, pour le partage.
bize

Dr Sangsue a dit…

Il y a quelque chose de plus sournois, à mon avis, c'est de faire croire au peuple que l'on est en démocratie, certes on n'en est pas dans ce cas de violence Mais, c'est plus sournois,on force les gens contre leur volonté sous des prétextes fallacieux.

Certes, et, heureusement, il y a le droit et les magistrats (aux ordres de qui ?), oui, mais...

c'est vrai...

On en est pas là.

Il faut dire que l'on est bien encadré par la DCRI.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Direction_centrale_des_Renseignements_g%C3%A9n%C3%A9raux

le bourdon masqué a dit…

une analyse interressante Dr Sangsue...

Anonyme a dit…

il en est toujours ainsi lorsque le pouvoir est aux ordres des puissants alors qu'il a été élu pour représenter le peuple.

la démocratie ce ne doit pas être que de la communication, sinon c'est de la démagogie et la démagogie tourne rapidement à la barbarie.

Voilà un bon exemple!

le bourdon masqué a dit…

une tendance curieuse de s'exclure "du pouvoir". Et pourtant.

yanmaneee a dit…

adidas superstar
nike air max 97
nike air vapormax
birkin bag
nike air max
coach outlet store
nmd
yeezy 700
supreme clothing
kobe 11