mardi 28 septembre 2010

Cocteau Babilée: Le jeune homme et la mort

11 commentaires:

le bourdon masqué a dit…

Belle conclusion sur le "personnage"

laurence a dit…

Je viens de voir danser Alice Renavand dans le personnage de la jeune fille ...et de la mort...ellle a su recréer quelque chose de tout à fait étonnant dans sa modernité un contrepoids efficace au jeune homme dansé par Jérémie Bélingard qui lui copiait sans faire évoluer le personnage Quel magnifique ballet...

l'abeille blonde a dit…

merci Laurence pour ce ballet! et cet interprète si beau et si moderne! visiblement comme le signale J.P. Goude ce ballet et cet interprète sont intimement liés! Je n'avais jamais entendu parlé de Jean Babilée. Il semblerait alors que l'identification était telle qu'il devient alors impossible de redanser autre chose. Mais je me trompe peut être. Enfin c'est une page magnifique! ce danseur est vraiment magnifique! et c'est une abeille qui parle! alors le vol ça me connait!

helenablue a dit…

Oui, une page magnifique. Quelle présence!

laurence a dit…

Curieux ce mot "vampiriser" dans la bouche de Goude Ne trouvez vous pas?

le bourdon masqué a dit…

Vampirisé ce poème également dont la lecture m'a laissé tout chose.
J'aurais dû le copier. Trop de disparitions en ce moment.
Bzzz...

laurence a dit…

oui Penn "Little big man"...Toni Curtis: Spartacus : Vous préférez les huitres ou les escargots? regard bleu Je me souviens encore de nos deux rires dans la salle...

laurence a dit…

Je crois qu'il ya beaucoup de poêmes engloutis... c'est pas grave ne jamais revenir en arrière...

laurence a dit…

La blonde abeille... Jean Babilée qui était très jeune à l'époque a continué de tout danser avec ce brio qui le caractérise( j'ai de superbes photos de lui) la dernière fois que je l'ai vu il parlait avec tendresse de son ami Béjart... il était venu en moto...

l'abeille blonde a dit…

oui l'ambiguïté, chère Laurence. Les escargots ou les huitres. Pour Curtis c'était peut être les deux, d'où une indigestion.

Mais en revoyant Goude, en revanche aucune ambiguïté et je dirai aucun intérêt! c'est sans doute la différence entre les artistes et les imitateurs adaptés au système!

pour les photos de Babilée on attend avec impatience!

laurence a dit…

je sens comme une pointe de jalousie...les deux parcequ'ils plaisent beaucoup